Passage à Fedora 33

Le passage de Fedora 32 à Fedora 33 s’est bien passé et sans incident.

Comme d’habitude, il faut sauvegarder ses données au préalable et il peut être judicieux d’avoir à disposition un live CD ou clé , au cas où… (Voir le post concernant la création d’une clé USB)

Montée de version

  1. On met à jour la version actuelle
    sudo dnf upgrade --refresh
  2. On installe le plugin dnf de montée de version
    sudo dnf install dnf-plugin-system-upgrade
  3. On initialise la montée de version
    sudo dnf system-upgrade download --releasever=33
    On peut ajouter l’option ‐‐allowerasing pour régler le problème de paquet non disponible pour la nouvelle version, de dépendances cassées ou de paquets retirés, mais je préfère supprimer manuellement les paquets présentant des problèmes. Le processus de montée de version va:
    • ajouter les dépôts correspondants à la nouvelle version de Fedora
    • télécharger les paquets RPM (sans les installer)
    • tester la transaction d’installation
  4. Redémarrage et application de la montée de version
    sudo dnf system-upgrade reboot
  5. Le système va mettre à jour énormément de paquets et redémarrer (encore) une fois l’opération terminée.

Problèmes rencontrés

  • Lors de la précédente montée de version, j’avais botter en touche concernant l’utilisation d’un serveur DNS personnel autre que celui proposé par le serveur DHCP (ma box), en désactivant purement et simplement le service systemd-resolved.
    systemctl disable --now systemd-resolved
    Cette fois, on règle le problème, en éditant le fichier /etc/systemd/resolved.conf: La ligne FallbackDNS est celle par défaut du fichier.
    [Resolve] 
    DNS=192.168.0.254 192.168.0.253
    FallbackDNS=1.1.1.1 8.8.8.8 1.0.0.1 8.8.4.4 2606:4700:4700::1111 2001:4860:4860::8888 2606:4700:4700::1001 2001:4860:4860::8844
    Et on applique les changements
    systemctl daemon-reload 
    systemctl restart systemd-networkd
    systemctl restart systemd-resolved
  • Petit problème avec SELinux, j’ai du restaurer les étiquettes pour le répertoire /var/lib/rpm. Je n’ai aucune idée de ce qui a pu provoqué le mauvais étiquetage, mais celle par défaut est bonne, il suffit de la remettre.
    restorecon -Rv /var/lib/rpm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

+ 41 = forty five